Services en ligne

Vous êtes ici

Prise en charge partielle des masques inclusifs des personnes en situation de handicap par le FIPHFP

Publié le 15/09/2020

logo_cmjn
prise en charge partielle des masques inclusifs des personnes en situation de handicap par le FIPHFP

 

Achat de masques inclusifs pour les agents : aide du FIPHFP

Le Fonds pour l’Insertion des Personnes handicapées de la Fonction Publique (FIPHFP) a décidé d’apporter son soutien aux collectivités pour l’achat de masques inclusifs à destination du personnel. L’aide vaut pour l’agent en situation de handicap mais aussi pour son environnement professionnel (collègues et responsables) afin d’adapter les conditions de travail.

Dans la dynamique du Plan de Relance, avec des moyens dédiés – 100 millions - au soutien de l’emploi des personnes en situation de handicap, ces dispositifs participent à limiter l’impact de la crise sanitaire en matière de recrutement et de conditions de travail des personnes en situation de handicap.

 Les modalités de l’aide du FIPHFP pour le secteur public sont les suivantes :

  •  aide au titre de « l’aide à l’environnement de travail » ;
  • financement à hauteur de 80% du coût du masque inclusif, dans la limite de 12 € maximum de prise en charge par masque ;

 Exemple : pour un masque inclusif au prix de 15 € TTC, le FIPHFP finance 80% du coût = 12 €, reste à charge employeur 3 €.
pour un masque inclusif à 10,90 € TTC, le FIPHFP finance 10,9x80% = 8,72 €, reste à charge 2,18 €.

  •  éligibilité de l’agent handicapé et de son collectif de travail (note circonstanciée de l’employeur justifiant la quantité demandée à fournir) ;
  • mesure exceptionnelle applicable à titre expérimental pour une durée de 3 mois (renouvelable en fonction de l’évolution de la situation).

 

Pour Françoise Descamps-Crosnier, Présidente du Comité national du FIPHFP : «  Le FIPHFP, est très attentif à tous les risques d'exclusion des personnes en situation de handicap dans la fonction publique (État, Collectivités locales et fonction publique hospitalière). La période particulière que nous vivons actuellement, à cause de la COVID, a mis en lumière la situation de profond désarroi des personnes sourdes et malentendantes. C'est pourquoi le FIPHFP veut donner aux employeurs publics l'impulsion nécessaire en faveur du développement de l'utilisation des masques transparents, afin de répondre aux besoins d'interaction avec toutes les personnes sourdes et malentendantes et leur entourage  ».

 Vous trouverez, ici , le communiqué de presse. Pour toutes questions ou renseignements, le référent handicap de votre cdg se tient à votre disposition au 03 44 06 22 60.