Services en ligne

Vous êtes ici

Les visites médicales

Le médecin de prévention assure la surveillance médicale des agents. Retrouvez ci-dessous une description de ce que recouvre cette surveillance.

La surveillance médicale des agents par le médecin de prévention est effectuée pour l’ensemble des agents quel que soit leur statut dans le cadre de :

  • La visite d’embauche

  • La visite médicale périodique

  • La visite de surveillance particulière (femmes enceintes, agent reconnu travailleur handicapé, agent réintégré après un congé de longue durée ou de longue maladie, agent souffrant de pathologie particulière demandant un suivi par le médecin de prévention, un agent soumis à des risques spéciaux…)

  • La visite à la demande de la collectivité

  • La visite à la demande de l’agent (1 visite possible dans l’intervalle de 2 visites périodiques obligatoires). L’agent doit en faire la demande auprès de sa collectivité, qui prendra ensuite rendez-vous auprès du secrétariat. Aucune demande directe de l’agent ne sera prise en compte par le secrétariat

  • La visite de reprise après 30 jours pour maladie ou accident de service

 

La visite médicale d’une durée moyenne de 20 minutes comprend un interrogatoire détaillé portant sur les antécédents médicaux personnels, familiaux et professionnels de l’agent et un examen clinique essentiellement orienté en fonction de l’activité professionnelle dont le contenu est à la libre appréciation du médecin de prévention.

Le médecin de prévention est responsable de la constitution et de la conservation du dossier médical de l’agent. Pour ce faire, le Centre de Gestion de l’Oise dispose d’un logiciel médical sécurisé.

Si le médecin constate une anomalie médicale, il remet à l’agent une lettre destinée à un médecin traitant ou spécialiste dans laquelle il fait part de ses constatations.

 

A l’issue de la visite, le médecin de prévention donne son avis sur la compatibilité de l’état de santé de l’agent et son environnement de travail. Il établit une fiche en 2 exemplaires : le premier est remis à l’agent, le second est adressé à l’autorité territoriale.

 

Il peut prescrire, sur ordonnance, tout examen complémentaire qu’il juge nécessaire pour rendre son avis sur la compatibilité état de santé/tâches confiées à l’agent. Les résultats, transmis directement au médecin de prévention, sont consignés au dossier médical de l’agent.

En aucun cas l’élu employeur ne peut avoir connaissance des résultats des examens complémentaires prescrits afin de préserver la confidentialité de ces informations.

L’employeur est informé par le médecin, si nécessaire, des suites à donner à la situation de l’agent.

Le coût des examens complémentaires est à la charge de l’employeur.